Qui sommes-nous ?

L’Anatomie et Cytologie Pathologiques (ACP) est une spécialité qui participe avec la clinique, l’imagerie, la biologie, à l’établissement d’un diagnostic médical. Ce diagnostic ACP utilise des techniques d'histologie et/ou de cytologie. Le diagnostic ainsi réalisé permet d'orienter vers les stratégies thérapeutiques les plus modernes.
Médecins services aux patients



L’examen histologique

L’examen histologique correspond à l’examen des tissus.

La réalisation d’un prélèvement tissulaire chez un patient est le résultat d’une décision clinique. Toute biopsie ou pièce opératoire doit être analysée.

La première étape est la description macroscopique de la lésion, suivie de l’analyse microscopique : c’est l’examen histopathologique standard. Cet examen, le cas échéant, peut être complété par des analyses plus innovantes pour préciser le pronostic lésionnel (Immunohistochimie, techniques de biologie moléculaire).

La conduite de ces techniques obéit aux règles des bonnes pratiques professionnelles et de l’Assurance Qualité.

Un compte rendu est réalisé par le médecin pathologiste.

Le domaine d’application certainement le plus fréquent et démonstratif est celui de l’étude en cancérologie des lésions tumorales, pour les définir et établir leur potentiel évolutif.

L’examen histopathologique, dans tous les cas, est la base de l’inclusion des patients dans le parcours de soins. Il est confronté aux données de la clinique et de la biologie.



L’examen cytologique

L’examen cytologique correspond à l’analyse des cellules.

Les cellules sont prélevées par frottis, par ponction, par aspiration ou par recueil direct de liquides biologiques.

Dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus, les cellules sont recueillies par frottis : c’est le frottis cervico-utérin.

L’échantillon cytologique prélevé est traité en vue de la préparation de lames colorées, d’une fine couche de cellules. Les cellules sont examinées au microscope par les pathologistes.

Des techniques complémentaires peuvent être mises en œuvre : recherche d’ADN viral HPV, double immunomarquage Ki67/p16.



Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le partage des valeurs au cœur de la réussite de notre Groupe

Découvrir Praxea Diagnostics : Notre Historique

Historique, cabinet Tolbiac, Mozart, ACP Bièvres Les Ulis
Cellules cytologie biologie moléculaire

Créé en janvier 2018, l'Institut de pathologie Praxea Diagnostics, situé à Massy, à proximité du Plateau de Saclay, réunit les compétences de trois centres d'expertise : le Cabinet de Pathologie Tolbiac, le Cabinet de Pathologie Mozart et le Centre de Pathologie ACP Bièvres - les Ulis.

Le Cabinet de Pathologie Tolbiac, fondé en 2003, résulte déjà d'une réunion de quatre structures libérales : le Laboratoire Legland, ANA13 (Drs Ladouch Badre et Triller), le cabinet du Dr Lefort-Mosse et celui du Dr Gruffaz. L'équipe était composée de 7 médecins pathologistes et de 36 salariés.

Le Cabinet ACP Bièvres - les Ulis a été fondé en 1972 à Verrières-le-Buisson par le Dr Baviera et le Dr Guillois. La structure s’est développée pendant 27 ans à Bièvres avant de s’établir aux Ulis en 2011. L’équipe était composée de 7 médecins pathologistes, et de 42 salariés.

Le Cabinet de Pathologie Mozart a été fondé en 1970 par le Dr Demay. Situé à l’origine dans le XVIIe arrondissement de Paris, il se localise en 1994 à Clichy, rue Mozart, dans le but de se rapprocher de ses correspondants. L'équipe était constituée de 3 médecins pathologistes et de 15 salariés.

Depuis janvier 2019, l'Institut de pathologie Praxea Diagnostics dispose à Massy de locaux entièrement neufs, équipés de matériel de haute technologie, dans le respect des normes d’Assurance Qualité.

Praxea Diagnostics est désormais constitué d'une équipe de 23 médecins pathologistes et d’une centaine de salariés.